News et tests de Quadricopt�res

Le Yuneek Q500 sous son air plutôt professionnel reste néanmoins accessibles aux débutants comme aux experts pour la prise de photos et vidéos aériennes. Yannick nous le présente.

Voici en quelques lignes le récit de mes premiers pas avec le superbe Drone de Yuneec : le Typhoon Q500.

A la réception du drone, je trouve déjà l’emballage très soigné (voir l’article « unboxing Q500« ), à l’ouverture tout est bien rangé à sa place , chaque élément est placé soigneusement à un emplacement facile à enlever de la boite, Yuneec a pensé à tout, même aux hélices en double…

yuneek q500  yuneek q500

Première erreur de ma part , je ne prends pas le soin de regarder via le Net s’il traîne une notice d’instruction en français, assez pressé de mettre la bête en route. Petit bémol tout de même qu’il n’y ait pas à sa sortie en France une notice française expliquant la mise en route, on doit se débrouiller pour comprendre l’anglais…

Donc mise en route, je sais par quelques schémas qu’il faut appairer le drone à la radio en faisant quelques manipulations assez simples.

Une fois l’appairage réalisé avec succès, je me dirige à l’intérieur de mon garage pour effectuer son premier « démarrage » et là c’est le drame, je n’ai pas bien lu la notice et j’ai mis en route le drone avant ma radio, ce qui l’a fait partir directement dans le mur de mon garage ! Pas trop de bobo, une paire d’hélices cassées, le drone se met en sécurité immédiatement ! Ouf !

Après avoir lu la notice, malgré ma très mauvaise compréhension de l’anglais, je vois qu’il est notifié qu’il faut impérativement allumer la radiocommande pour qu’elle s’initialise avant le drone ! Oups !

A présent qu je connais la bonne méthode de mise en route, je décide d’aller plutôt dehors, là où il y a bien plus de place.

radio st10Je démarre la radio ST 10, un vrai pupitre de commande avec des fonctions claires et précises pour le drone. Tout y est (encore dommage que ce soit en anglais…) mais je ne doute pas qu’une mise à jour va bientôt sortir. On y retrouve tout , un grand écran large avec l’indication de la valeur de la batterie du drone, l’altimètre, la vitesse , la distance entre le drone et la radio, le nombre de satellites, la position, le mode de la radio, et un moyen de mettre la radio en mode 1,2,3, ou 4 ! Je n’avais jamais vu cela auparavant ! Fonction possible du fait que les 4 manches de la radio sont tous au neutre, je vous explique dans le paragraphe suivant.

q500 et hubsan x4Une fois la radio allumée, une musique retentit, la radio s’allume et vibre ! Et oui il y a un vibreur intégré pour avertir le pilote qu’il est en batterie faible. Pour ma part j’utilise le mode 2 de la radio qui pour moi est plus simple du fait que je me suis entraîné avec mon petit Hubsan durant pas mal d’heures. Revenons à notre Q500 : une fois la radio allumée , le GPS s’initialise avec le drone, la caméra se connecte en wifi à la radio et des bips retentissent sur le drone et sur la radio, signifiant que tout est OK. La caméra est active. Un petit triangle sur l’écran de la radio m’indique le point de retour à domicile.

Il ne me reste plus qu’à mettre les moteurs en route via le bouton rouge au-dessus du manche des gaz, et là c’est magique : les moteurs se mettent en marche tout comme on mettrait un moteur de voiture en route ! Un petit coup sur le manche des gaz et le drone décolle de 50 cm et se cale en stationnaire en attendant que je lui donne des ordres.

yuneek q500  yuneek q500  yuneek q500

Chaque fois que j’actionne le manche des gaz vers l’avant, le drone monte par paliers. Si je veux qu’il monte d’un coup, je n’ai qu’à laisser mon pouce sur le manche. Pour le faire redescendre pareil, un coup vers le bas et le drone descend par paliers : l’idéal pour faire des prises de vue !

yuneek q500

Une fois atteint 20 mètres, le drone est très stable et compense très bien les petites rafales qu’il y a plus haut, il bouge pas ! Incroyable ! Sa stabilité est incroyable. Il est très réactif. Un mode débutant est possible en actionnant le mode « tortue », mais je préfère sa réactivité en mode « lapin ». Il est assez vif mais bien sûr rien de comparable avec mon petit X4 qui était une vraie « bombe » en termes de vivacité. Le Q500 est fait pour les belles prises de vue, mais il est tout de même assez rapide et permet des translations assez rapides tout en gardant une fluidité de mouvements à la caméra.

photo prise avec yuneek q500  photo prise avec yuneek q500

Le premier vol se passe sans encombres, très fun à piloter, très intuitif, et surtout très stable ! Et qui plus est, il est beau en action, chose « rare pour un drone ».

Je suis plutôt débutant en termes de pilotage de drones, et je dois dire qu’il est bien plus simple à piloter que mon X4 qui, lui, demande un concentration pour dissocier l’avant de l’arrière, alors qu’avec le Q500, on distingue très bien l’avant de l’arrière même à plus de 100 mètres. Je peux visionner sans aucun problème l’écran de contrôle de la caméra sur la radio pour faire mes prises de vue tellement il est stable.

J’essaie les différents modes de vol, qui sont communément appelés « Smart, Angle et Home ».
Le mode Smart est destiné aux pilotes débutants qui ne veulent pas faire d’inversion de commandes et souhaitent avoir le drone toujours « vu de l’arrière », ou qui souhaitent se faire suivre par le drone en fonction du déplacement du pilote. Pour ma part, je mets immédiatement plutôt en mode Angle où je retrouve toutes les capacités du Q500. Le dernier mode est le retour « at Home » : je fais grimper le drone assez haut et loin, quasi à perte de vue, et je déclenche le « retour at home ». Et là, magique : le drone atterrit à 3 mètres devant moi et coupe les moteurs. Si je veux redécoller, je n’ai qu’à me remettre en mode Angle et allumer les moteurs.

yuneek q500  yuneek q500  yuneek q500

Passons à la partie vidéos et photos : pour cela la radio à un inter à gauche pour prendre des photos et à droite pour enclencher les vidéos. Pour visionner les photos que j’ai prises, il suffit de retirer la carte SD de 8GO de la caméra CGO2, et de l’insérer dans mon ordinateur pour les visionner. Aucun problème de lecture, les photos sont tout de suite visibles et très nettes ! Et ce malgré le peu de lumière que j’avais lors du vol. Les vidéos sont très belles. Petit bémol : quand le changement d’angle est assez rapide , cela « saccade » un peu, j’espère qu’il y aura une mise à jour pour corriger cela.

yuneek q500En conclusion, je ne regrette pas du tout mon achat, qui à la base était un coup de cœur pour « le look » du drone. Je ne savais absolument pas ce que cela allait donner… Ce que je préfère, c’est son mode de pilotage au neutre qui est des plus intuitif : on monte le manche, ça monte ; on le descend, ça descend, et en même temps, on peut lui mettre des paliers d’altitude ! Et ça, c’est vraiment bien ! La radio est super et très confortable sans être trop lourde grâce aux Li-Po déjà incluses. Les prises de vue sont magnifiques… En conclusion, je le conseille vivement même aux purs débutants car ses 3 modes de vol permettent d’être tout de suite à l’aise, que l’on soit débutant ou confirmé.

Remerciements et liens :

Merci à :

  • Yannick pour ce test et les photos du Yuneek Q500 au sol
  • La ravissante Miura (et oui les filles aussi pilotent le Q500) pour les photos de son Q500 dans le ciel

Vous les retrouverez tout les 2 sur le forum (et bien d’autres possesseur de ce multi-rotors) pour répondre à vos questions

Liens utiles :

Post By faq-drone (52 Posts)

Des articles réalisés par les membres du forum FAQ Drone, vous aussi proposez nous des articles et venez en parler sur notre forum !

Website: → FAQ Drone le forum

Connect

5 réponses à Essai du Yuneek Q500

  • superbe bécane; moi aussi j’ai craqué ne serait ce que sur le look (cf DJI Phantom (beurk))
    quant au maniement : les doigts dans le nez; moi qui ai piloté des ulm, des avions, dont 2 que j’ai construit, c’est l’enfance du lard de piloter cette machine.
    par contre, la reglementation DGAC nous broute un peu le fion…

  • Merci à Yannick pour ce test et son compte rendu explicite. Je suis très attiré par ce Q500 et j’aimerais rencontrer quelqu’un qui en possède un et qui accepterait de me le montrer en situation,pour finir de me convaicre d’en acheter un.
    J’habite en seine et marne et je suis disposé à me déplacer même sur plus de 100kms … Merci de vos aimables réponses.

  • salut dan, cela aurait été avec plaisir, mais j ‘ai peur que ça fasse loin pour venir voir le drone. mais au ca ou c’est avec plaisir si tu passais dans le poitou.

    • Merci Yannick pour ta gentille réponse.Les itinéraires « Mappy » m’indiquent Poitiers à 366kms de chez moi et 3h41 de durée de parcours, ce n’est pas le bout du monde.
      Aussi je garde ton aimable proposition le temps de m’assurer qu’il n’existe pas de solution plus proche, auquel cas je m’autoriserai à reprendre contact avec toi pour caler un jour et une heure à ta convenance .
      Bien cordialement,
      Dan.

Comment bien choisir son drone
Xavdrone Facebook

chaine youtube xavdrone

acheter un drone

acheter drone

Vente de drones
Vente racers
XavDrone Tweets
  • No Tweets Available
  • SAINT-ETIENNE filmé par drone
    Hello C'était il y a un mois, Stéphane Couchoud à réalisé une vidéo de Saint-Etienne filmé par drone pendant le confinement, une ville morte visitée en FPV... Stéphane précise que toutes les recettes de cette vidéos seront redistribuées vers les hôpitaux et organismes stéphanois Si vous avez aimez et que vous voulez voir le "making off", […]
  • construction d'un drone en Légo
    Hello TechNews&Tests se lance dans le montage d'un drone Légo en direct devant sa caméra...   C'est rigolo non ? ps : par contre il n'est déjà plus en vente, donc ça devait vraiment être merdique